#SCODFCO : Fin de série, on redémarre ! (2-1)

Le 21.12.2017 à 00h17

Matchs

Enfin, le SCO a mis fin à une série qui durait depuis bien trop longtemps et a retrouvé ce soir, avec caractère, le goût de la victoire à la maison. Et ça fait du bien !

Dans ce match, le coach l’avait dit, il fallait avoir du cran… Il en fallait encore plus pour se relever après une entame de match particulièrement difficile. Et ce malgré deux gros arrêts d’Alexandre Letellier. Le gardien scoïste doit déjà s’employer dès la 4ème minute. Il détourne d’une magnifique envolée la reprise de Welsley Saïd à bout portant. Il est ensuite présent pour repousser la frappe de Xeka. Mais un autre ancien Lillois avait suivi. Naïm Sliti ouvre la marque (0-1, 7ème). Comme bien souvent, c’est Karl Toko Ekambi qui lance la révolte. Il se met en jambes avec un premier une-deux sur le côté droit (10ème). Puis un crochet suivi d’une frappe captée par Reynet (18ème). Le gardien Dijonnais s’était illustré entre temps en plongeant sur le bon coup franc enroulé de Thomas Mangani (12ème).

Toko dans tous les coups

Le meilleur buteur angevin va commencer à se glisser dans toutes les offensives. C’est lui qui place sa tête dans la surface. Le ballon termine sur le poteau (27ème). La réussite, ça se force alors il repart de plus belle. Parfaitement trouvé par Angelo Fulgini avec qui la complicité ne cesse de croître, il trouve cette fois le petit filet (41ème). La troisième est la bonne. Resté aux avant-postes, Ismaël Traoré place un puissant coup de casque détourné sur la ligne par le gardien. Mais KTE est à l’affût et égalise juste avant la pause (1-1, 43ème). Sonne alors l’entracte du Karl Toko Show.

2 minutes après l’engagement du second acte, le numéro 7 angevin est déjà dans la surface pour lancer, d’un subtil ballon, Vincent Manceau. La frappe est détournée par Reynet (47ème). Après le shoot, le centre pour Manceau, prolongé par… Devinez qui… Karl Toko Ekambi. Angelo Fulgini est à la réception mais trois Rouges se jettent sur lui. Impossible de tirer (52ème). L’intervale se réduit entre les offensives angevines. 55ème minute, KTE se faufile dans la défense, il est déstabilisé… Penalty pour le SCO. L’attaquant angevin se fait justice lui-même et transforme le penalty. Angers passe devant et c’est mérité (2-1, 55ème).

Le doublé, la barre, la joie.

Rassasié l’attaquant angevin ? Pas vraiment. Une minute après son but, il oblige Baptiste Reynet à se jeter dans ses pieds, hors de sa surface pour écarter la menace (56ème). Ses partenaires qui ont tous beaucoup travaillé avec et pour lui ce soir le relaient en cette fin de match. Les entrants notamment. Pour l’un de ses tout premiers ballons, Flavien Tait voit le gardien dijonnais détourner du bout des doigts (75ème). Malgré la pression infligée au DFCO, le SCO n’est malgré tout pas à l’abri. Et sur un contre, Changhoon Kwon trouve Benjamin Jeannot seul dans la surface. Le cuir tape la barre (80ème)… On se dit que la réussite a peut-être enfin choisi de rejoindre les rangs angevins. Cette frayeur passée, les hommes de Stéphane Moulin ne laissent plus rien… Jusqu’au coup de sifflet final. Ça y est… ils la tiennent, cette première victoire à domicile. Si le classement reste inchangé, dans les têtes, elle va faire un bien fou. On, va pouvoir attaquer 2018 avec des motifs d’espoir qui se sont démultipliés ce soir !

Angers SCO – Dijon FCO : 2-1
Score à la pause : 1-1
Arbitre de la rencontre : Amaury Delerue.
Buts. SCO : Toko Ekambi (43ème et 55ème, SP) - DFCO Sliti (7ème).
Cartons jaunes. SCO : Tahrat (32ème) ; Fulgini (45ème) Mangani (79ème) - DFCO : Saïd (24ème), Xeka (54ème), lang (61ème et 90ème).
Carton rouge : Lang : 90ème.

Angers SCO : Letellier – Manceau, Traoré (c), Thomas, Andreu – Tahrat (Puyo, 37ème), Capelle (Tait, 74ème), Mangani, Fulgini (Coulibaly, 86ème) – Crivelli, Toko Ekambi.

Dijon FCO : Reynet – Rosier, Lang, Djilobodji, Bouka Moutou (Rüfli, 87ème) – Sammaritano (Kwon, 68ème), Xeka, Abeid, Sliti (Bahamboula, 86ème) – Jeannot, Saïd.

Le 21.12.2017 à 00h17

Matchs