#SCOFCM : Angers qualifié ! (1-0)

Le 13.12.2017 à 00h17

Club

Après une difficile première période, le SCO est parvenu à décrocher sa qualification sur un éclair de génie, signé Angelo Fulgini. Les Angevins renouent avec la victoire, pourvu que ça dure.

Système reconduit, équipe remanié. Face à Metz, seuls deux joueurs titulaires face à Montpellier, l’étaient également en Coupe. Romain Thomas et Mateo Pavlovic. De multiples changements qui ne permettent pas d’attaquer la première période avec un gros rythme mais la première occasion est tout de même à se mettre sous une dent scoïste. Sur corner. Thomas Mangani s’en charge, logiquement. C’est très bien tirer, Loïc Puyo surgit devant les 6 mètres. Son puissant coup de casque passe juste au-dessus de la transversale de Thomas Didillon (15ème) ! Les Messins tentent alors de répondre en écartant le jeu. Lassana Coulibaly doit mettre son sens du timing à contribution pour écarter de la tête devant 2 maillots blancs, et non Grenats ce soir (22ème). Florent Mollet se manque ensuite sur une reprise à bout portant. Anthony Mandrea se couche sur le ballon.

Une première et une triple intervention pour Mandrea !

Le jeune gardien scoïste fêtait ce soir sa première cape sous le maillot du SCO. Il va se montrer décisif. Nolan Roux se présente dans la surface, Mandrea vient à sa rencontre et dévie sa tentative. La défense se dégage avec difficulté et le ballon retombe sur Vincent Thill à 18 mètres. Le Rookie angevin intervient une seconde fois pour détourner la frappe, puis capte le ballon suite à la tête de Poblette (36ème). Ibrahima Niane trouve ensuite un espace mais ne cadre pas. Les Angevins se sont fait peur mais à la pause le score reste de parité.

Les Angevins mettent nettement plus de vitesse à l’entame du second acte. Sous l’impulsion notamment, des deux entrants : Angelo Fulgini et Youcef Bellaïli. Le dernier arborait lui aussi le maillot scoïste pour la première fois avec le SCO. Et le premier décale rapidement Thomas Mangani pour une occasion dans le jeu qui se faisait attendre. Thomas Didillon s’envole et repousse le puissant tir du vice-capitaine, avec le brassard ce soir. Un temps passeur, un temps frappeur. Angelo Fulgini élimine sur l’action qui suit Geronimo Poblete et décoche une frappe puissante, flottante, magnifique ! Le SCO ouvre la marque (1-0, 52ème).

L’éclair de Fulgini

Toujours entreprenant, le SCO manque parfois de justesse. Ce qui l’empêche de mener à bien ses offensives après l’ouverture du score notamment. Le rythme du match retombe quelque peu. Metz, qui n’avait pas inquiété les Angevins depuis la mi-temps, vont retrouver des forces en fin de match. La frappe sèche d’Assou-Ekotto passe de peu à droite du but scoïste (79ème). Et Romain Thomas doit mettre sa tête en opposition sur une tentative dans la surface qui partait très bien (81ème). Les trois minutes de temps additionnel enfin terminées, le SCO peut savourer ! Il jouera en janvier prochain les quarts de finale de Coupe de la Ligue face à un adversaire qui sera désigné demain soir, après les derniers matchs de ce tour.

Angers SCO – FC Metz : 1-0
Score à la pause : 0-0
Arbitre de la rencontre : Olivier Thual.
But. SCO : Fulgini (52ème)
Cartons jaunes. SCO : Tahrat (41ème), Pavlovic (58ème), Touré (45ème) -  FCM : Assou-Ekotto (38ème), Selimovic (49ème).

Angers SCO : Mandrea – Bamba, Pavlovic, Thomas, Ciss – Tahrat (Fulgini, 46ème), Coulibaly, Mangani (c), Puyo – Crivelli (Ketkeophomphone, 72ème), Touré (Belaïli, 46ème).

FC Metz : Didillon – Selimovic, Niakhaté, Assou-Ekotto – Poblette (Maziz, 76ème) – Mollet, Cohade (c), Thill (Maziz, 46ème), Niane – Roux (Rivière, 76ème).

Le 13.12.2017 à 00h17

Club