#OGCNSCO en chiffres

Le 23.09.2017 à 14h01

Matchs

Quelques premières, un Thomas Mangani au four et au moulin et un Angelo Fulgini qui n’en finit plus de peser dans le jeu angevin. Retour en chiffres sur la rencontre d’hier soir.

1. Dans cette rencontre, le SCO n’a bénéficié que d’un seul corner sur l’ensemble des 90 minutes. Le chiffre 1 évoque également la première titularisation dans l’entrejeu de Mehdi Tahrat certte saison, devant la défense. C’était également la première passé décisive de Yoann Andreu et le premier but de Mateo Pavlovic en 2017-18

3/9. Depuis le début de la saison, Angelo Fulgini le démontre match après match, il s’est très bien adapté à Angers et à la Ligue 1 Conforama ! Le jeune milieu de terrain est désormais impliqué sur 3 des 9 buts angevins cette saison (1 but, 2  passes décisives).

4-12-2015. Cela faisait presque deux ans que l’OGC Nice n’avait plus encaissé 2 buts en première période à domicile, la dernière équipe qui avait réussi à en marquer deux avant la pause, c’était le PSG, le 4 décembre 2015. Le SCO qui avait déjà privé l’OGC Nice d’une saison sans défaite à la maison lors de la 37ème journée de l’exercice 2016-17 semble avoir trouvé ses marques dans cette Allianz Arena.

17+6. Thomas Mangani a donné de sa personne dans le travail défensif face à une équipe niçoise qui a notamment retrouvé sa verve en fin de rencontre. Le métronome angevin a gagné 17 ballons sur cette opposition et réussi ses 6 tacles tentés. Cet homme sait décidément tout faire !

100. C’est assez rare pour être souligné. Côté niçois, il y a un joueur titulaire qui a fait un sans-faute dans ses transitions de balle. Vincent Koziello a en effet réussi chacune des 67 passes qu’il a réalisées dans la rencontre d’hier, face à Angers. La moyenne totale de l’équipe est de 90%. Une statistique à la fois haute et habituelle pour le Gym.

Crédit photo : Alexandre Debbache / OGC Nice Média

Le 23.09.2017 à 14h01

Matchs