#SCOLOSC : Lille passé à la loupe.

Le 26.08.2017 à 10h19

Matchs

A un jour de SCO-LOSC, nous vous dressons le portrait d’une équipe lilloise au très fort potentiel.

Le début de saison. Le LOSC prend ses marques…

Brillants lors de son premier match, face au FC Nantes, les hommes de Marceo Bielsa s’étaient facilement et logiquement défaits du FC Nantes. Ils avaient également laissé entrevoir une partie du potentiel technique et offensif de l’équipe. La deuxième journée s’est avérée en revanche cauchemardesque. Les 2 blessures en première période face à Strasbourg et un changement effectués lui aussi avant la pause avait mis les Dogues dans l’embarras lorsque Mike Maignan s’était fait expulsé au retour des vestiaires. Et face à un Racing vorace pour son retour en Ligue 1 à Meinau, pas de cadeau. Le match s’était ponctué sur un score de 3-0. Si le LOSC s’est fait surprendre la semaine dernière face à Caen, il ne faut pas oublier que l’équipe apprend encore à se connaître et qu’elle a gardé sur l’ensemble du match, la maîtrise du ballon. Il ne manque donc plus que les automatismes.

L’équipe… Et apprend à se connaître

Le collectif lillois a connu de nombreux changements cet été et l’hiver dernier. Ainsi, sur les 23 joueurs qui composent l’équipe nordistes, 15 n’avaient pas encore signé au club il y a un an lors du dernier déplacement du LOSC à Angers. La stratégie des nouveaux propriétaires du club étant de miser sur de jeunes joueurs très talentueux, dont certains étaient courtisés par un grand nombre de cadors européens pendant la trêve estivale. Sur le terrain, l’équipe lilloise est difficile à lire car Marcelo Bielsa sort des conventions. Son onze prend la forme d’un 3-3-1-3. Trois défenseurs, la ligne suivante est occupée par les latéraux très hauts et un milieu récupérateur. Le joueur de transition est souvent Yacine Benzia mais il sera absent ce week-end. Et le dernier rang est celui de l’attaque.

Le joueur. Nicolas Pépé

Figure de proue du recrutement estival, Nicolas Pépé retrouvera son ancien jardin. Le jeune joueur formé à Angers avait été transféré dans le Nord pour poursuivre sa carrière. Déroutant, doté d’une palette technique très étendue, il sera avec Nicolas De Préville le danger numéro 1 !

La stat. Efficacité dans les duels.

Dans les duels, il y aura match ! Le LOSC est la deuxième équipe qui remporte le plus de duels par rencontre. Et dans les airs, grâce notamment au sens du timing de Junior Alonso, les Lillois ont remporté 65% de leurs duels.

Le 26.08.2017 à 10h19

Matchs