Pierrick Capelle : « Répondre au niveau de l’intensité »

Le 08.04.2017 à 11h56

Matchs

Les grands rendez-vous s’enchaînent et dans ces situations, la récupération est primordiale pour être en mesure de répéter les efforts. A quelques heures du coup d’envoi de SCO-ASM, Pierrick Capelle revient sur la gestion de cette semaine intense.

Pierrick, comment s’est passée la digestion de ce deuxième match rapproché face à Bordeaux ?
« Elle se passe forcément bien dans ces physionomies de match. On passe un tour supplémentaire et c’est une grande satisfaction ! »

Et au niveau physique, quel a été le maître mot dans cette semaine ?
« La récupération, c’est le plus important dans ce genre de semaine. Il n’y a pas forcément d’entraînement ou de mise en place. Il faut savoir aussi récupérer à la maison parce que la préparation invisible a aussi un rôle à jouer quand on joue tous les trois jours. On se base là-dessus pour avoir un maximum de forces et pour pouvoir être prêt à courir face à Monaco. »

 

« Le championnat n’est pas fini, on a un maintien à vraiment valider »

 

Dans quelle mesure cette victoire en coupe peut vous aider en championnat ?
« Ça sert parce que ça crée une bonne dynamique mais il faut mettre ça de côté parce que c’est une compétition à part. Le championnat n’est pas fini, on a un maintien à vraiment valider et quoiqu’il arrive, il y a toujours des matchs avec 3 points au bout et on doit garder notre esprit de compétiteur. »

Vous êtes donc repassé en mode Ligue 1 ?
« Evidemment parce que c’est notre pain quotidien, notre objectif de toute une saison. Il faut le valider. La coupe se rajoute, mais notre objectif principal, c’est le maintien. »

 

« Monaco ? C’est à mes yeux la plus grande force offensive à l’heure actuelle dans le championnat »

 

Vous recevez aujourd’hui le leader de la Ligue 1. Que t’inspire cette équipe de Monaco ?
« Beaucoup de respect parce qu’il y a beaucoup de talent. Elle est encore en Ligue des Champions, c’est bien de pouvoir se jauger par rapport à une telle équipe. C’est à mes yeux la plus grande force offensive à l’heure actuelle dans le championnat. Ce ne sera pas simple mais on a envie de prendre du plaisir à jouer ce match chez nous devant notre public. Et pourquoi pas réussir un exploit. »

Il va falloir encore être prêt pour une grosse débauche d’énergie aujourd’hui…
« Oui, il faut savoir répondre au niveau de l’intensité. A Nantes on ne l’avait pas fait suffisamment et on s’est fait croquer. Contre Bordeaux on a beaucoup mieux fait et ça a souri. Il n’y a pas de secret. Il faudra être capable de répéter ce genre d’efforts. »

 

« Cette victoire l’an dernier était un super souvenir mais il faut le mettre de côté et bien se concentrer sur ce qu’on aura à faire »

 

Tu gardes encore en tête le match de l’année dernière ?
« Oui, mais par rapport à l’année dernière, ce n’est pas la même équipe. Elle n’arrive pas dans le même contexte. Cette victoire était un super souvenir mais il faut le mettre de côté et bien se concentrer sur ce qu’on aura à faire précisément pour réussir à se dépasser et les embêter le plus possible ! »

Le 08.04.2017 à 11h56

Matchs