#SCOLOSC en chiffres

Le 06.11.2016 à 12h55

Matchs

Le 5ème but de Famara Diedhiou en Ligue 1 a permis au SCO de renforcer son statut de bête noire du LOSC.  Retrouvez les chiffres marquants de la rencontre.

0,45. Grâce à son cinquième but personnel de la saison, Famara Diedhiou confirme son statut sur le front de l’attaque angevine. Solide dans les duels, il en a remportés 7 hier, l’attaquant sénégalais affiche aujourd’hui un joli ratio de 0,45 but par match. Pas mal pour un joueur qui découvre la Ligue 1 cette saison.  

2. Et de 2 ! Le SCO a enchaîné hier un second clean sheet consécutifs à domicile après celui de Toulouse. Une statistique préservée dans les dernières minutes grâce à la parade décisive de Mathieu Michel face à Martin Terrier. Ce n’était plus arrivé pour le club angevin en Ligue 1 depuis le début de l’année civile et les victoires face à Caen (2-0) et Monaco (3-0) du mois de janvier 2016

3. Le LOSC semble être une équipe qui réussit plutôt bien aux Angevins qui ont remporté leurs trois derniers matchs en Ligue 1 face au Dogues, comptabilisent également désormais 12 victoires en 17 rencontres entre les deux clubs à Angers toutes compétitions confondues et seulement 5 défaites en 29 matchs, matchs à l’extérieur compris, au plus haut échelon national.

4. En plus d’une montée rageuse, à l’origine du but de Famara Diedhiou, Ismaël Traoré s’est également montré particulièrement solide derrière avec 18 ballons gagnés et 4 tacles réussis sur 4 tentés.

54. Yoann Andreu, Thomas Mangani, Karl Toko Ekambi… Ces trois-là s’entendent à merveille et parviennent désormais à se trouver très facilement sur le flanc gauche. C’était encore le cas hier et leur activité explique notamment un jeu qui penche clairement de leur côté, par lequel 54% des offensives sont passées. 

Le 06.11.2016 à 12h55

Matchs