Stéphane Moulin : « Marquer notre territoire »

Le 19.08.2016 à 18h57

Matchs

Ça y est, le SCO est de retour à Jean Bouin. Pour cette deuxième journée de Ligue 1, Stéphane Moulin veut débloquer son compteur points pour lancer la saison. Retrouvez ses propos récoltés aujourd’hui en conférence de presse.

Stéphane, comment se sont comportées vos troupes avant ce premier match à domicile ?
« La semaine de travail a été d’un très bon niveau, dans tous les domaines. C’est rassurant avant la rencontre même si l’on sait bien qu’il y a des différences entre l’entraînement et le match. En tout cas ce que j’ai vu m’a plu. Il y a eu une vraie prise de conscience des joueurs sur ce qu’ils sont capables de faire et ce qu’ils ont réussi à faire ».

On imagine que vous espérez rebondir le plus tôt possible…
« C’est important pour nous comme pour tous ceux qui ont perdu la première journée. Il faut vite débloquer le compteur points et le compteur victoires parce qu’on sait que la confiance va de pair avec les résultats. Lorsqu’on a perdu le premier match, il faut réagir »

« On sait que l’on peut compter sur nos supporters »

Vos joueurs ont hâte de retrouver leur public ?
« Oui, parce que c’est un théâtre dans lequel il y a beaucoup d’actes biens menés. Les nouveaux ont également envie de découvrir cette ambiance. On sait que l’on peut compter sur nos supporters, c’est important mais il ne faut pas attendre tout d’eux. Il faut d’abord rendre le rythme du match intéressant et ils nous suivront ».

Que voulez-vous voir sur ce premier match à domicile ?
« On n’a pas encore les repères vis-à-vis de l’adversaire mais on a besoin de vite prendre la température, vite marquer notre territoire. On veut montrer à nos adversaires qu’on compte être solides chez nous. C’est important, c’est notre maison. On y laisse entrer que les gens qu’on invite, pas les adversaires ».

« À Nice, les principes de jeu restent les mêmes, du jeu court, des redoublements de passes. Les Aiglons aiment bien avoir le ballon et ils l’utilisent plutôt bien »

Pour finir, que pouvez-vous nous dire sur l’OGC Nice, votre adversaire ?
« Ce n’est pas une équipe en reconstruction parce qu’il y a des bases qui sont restées mais quand on change de coach, on perd quelques joueurs majeurs, ça peut modifier les choses. Ça ne l’a pas empêché de remporter son premier match… Elle dispose encore d’armes redoutables. Nice n’a pas changé foncièrement, les principes de jeu restent les mêmes, du jeu court, des redoublements de passes. Les Aiglons aiment bien avoir le ballon et ils l’utilisent plutôt bien ». 

 

Réservez votre place pour la rencontre !

Le 19.08.2016 à 18h57

Matchs